...“ Demain commence aujourd’hui…”

Le principe d’incertitude
(…) L’artiste démarre un projet et il ne peut pas d’emblée savoir où il va aboutir. Il a une idée de la direction des choses, il a un projet qui va le guider mais le principe fondamental de l’invention artistique c’est précisément de conserver une "variabilité" dans l’action et une incertitude sur le résultat qui est à la fois source de soucis et d’angoisse, mais aussi source de gratification (…)
P.Michel Menger in "De la suite dans les idées" S.Bourmeau, France-Culture 05/05/2009.

Try again ! Essaies encore

Si notre époque le met souvent hors de lui, il ne s’agit pour cet artiste que de re-naître sous la lumière aveuglante de ses pairs, entre hommage et parodie…
La parodie s’appuie sur un détournement ludique du style ou du sujet d’origine. Sa fonction, par une transformation totale ou un pas de côté est de faire rire, mais aussi de donner à penser. En anglais la « traduction » se dit « translation » soit pour nous : un déplacement, un glissement. L’art de parodier c’est de traduire une œuvre, un travail, une réalisation dans une autre langue, pour un autre public. C’est donc composer à partir d’un « donné » une œuvre originale qui ne ressemble qu’à son auteur.
(…)
Comment lui en vouloir
L’illusion est parfaite (…)
Comment lui en vouloir
D’être la copie conforme
Et l’original (…)
A. Bashung (Elvire)

A l’eau ! A l’eau !
L’élément EAU comme comme symbole paradoxal. Source de toute vie, d’espoir mais aussi comme épreuve impitoyable. Depuis bientôt un an, mes travaux récents y font référence de manière plus ou moins explicite.

hypermodèle/Buren CUPIDON "The Noise of Broken Heart" CD cover Un mauvais rêve (détail) ou la peinture au couteau LVMHHOOQ merci Marcel terraqua 2016, acrylique sur toile